Comment est diagnostiqué le diabète ?

Les symptômes :

Le symptôme est un signe ou un trouble observable par le patient et qui est la manifestation d’une maladie et de son évolution.

Les symptômes du diabète de type 1 sont très nets :

  • Polydipsie : soif accrue
  • Polyphagie : faim accrue
  • Polyurie : fréquent besoin d’uriner

Les 3 symptômes ci-dessus sont connus sous le terme des 3 « P »

Une haleine à l’odeur fruitée de pommes vertes

Ces symptômes sont souvent accompagnés d’une perte de poids importante, d’un manque d’énergie et des sensations de nausées.

Trois autres signes orientent vers un diagnostic du diabète de type 1 :

Une maigreur

La cétose qui est une production de corps cétoniques

Les corps cétoniques sont produits lorsque l’organisme est en manque de glucose

L’acidocétose est la conséquence médicale de la production par l’organisme de corps cétoniques en trop grosse quantité.

Un âge inférieur à 35 ans

Les symptômes du diabète de type 2 sont plus lents à apparaitre et souvent il n’y a pas de symptômes significatifs.

En plus des 3 « P », la personne ressent souvent une sensation d’épuisement et de fatigue générale.

  • Les plaies cicatrisent plus lentement.
  • La personne peut présenter une vision trouble.
  • Les infections bactériennes ou à champignons (infections urinaires, vaginite, etc.) sont plus fréquentes.

Les symptômes d’urgence

Urgences

Parfois, les signes révélateurs ne sont pas perçus à temps ou sont minimisés.

La maladie peut alors évoluer jusqu’au coma par acidocétose ou coma diabétique qui un manque vital d’insuline.

C’est une urgence médicale et c’est la cause la plus fréquente de décès liés au diabète de type 1.

La personne se sent mal, peut ressentir de fortes douleurs d’estomac et des difficultés pour respirer entraînant la perte de conscience.

Il faut alors la transporter au plus vite à l’hôpital où elle recevra des injections d’insuline par voie intraveineuse.

Le diagnostic :

Procédure permettant de reconnaître une maladie sur la base des symptômes décrits ET des examens pratiqués par le médecin.

Le diabète est diagnostiqué par soit :

A) Deux prises de sang effectuées à jeun qui vont permettre de mesurer le taux de sucre dans le sang.

Si les 2 résultats sont supérieurs ou égal à 126 mg/dl de glucose dans               le  sang alors le diabète est confirmé.

B) Un test d’hyperglycémie provoquée

Si les résultats des prises de sang sont compris entre 110 et 126 mg/dl, la personne est considérée à risque et doit être surveillée de prés car elle présente une intolérance au glucose.

Chez ces personnes, on peut réaliser plusieurs prises de sang durant 2 heures, après leur avoir fait avaler une grande quantité de sucre. L’évolution de la glycémie au cours du temps permettra, si elle dépasse un certain seuil, de poser le diagnostic de diabète.

C) Le diagnostic de diabète de type 1 sera confirmé par la recherche de différents marqueurs immunitaires (ac anti-GAD, ac anti-îlots de Langherhans) et des dosages de C-peptide

Après, le dépistage des mesures de l’hémoglobine glyquée (HbA1c) dans le sang seront effectuées

Cette mesure permet de connaître la moyenne de la glycémie durant les 3 derniers mois.

En général, un diabète est considéré équilibré si le taux d’hémoglobine glyquée* dans le sang est inférieur ou égal à 7 % de l’hémoglobine totale.

Cellules du sang : ScienceJunior.fr

*L’hémoglobine est le transporteur de l’oxygène dans le sang. Cette hémoglobine est contenue dans les globules rouges

Au-delà de 7 % de HbA1c, le risque de complications du diabète augmente sur le long terme.

En général la mesure d’hémoglobine glyquée s’effectue tous les 3 mois et va permettre au médecin d’adapter la thérapie.

Une hémoglobine glyquée (HbA1c) correspond à une glycémie moyenne de 1,5 mg/ dl

Une augmentation de 1 % de HbA1c correspond à une augmentation moyenne de 0,30 mg/dl de la glycémie.

Relation entre HbA1c et la glycémie moyenne

Valeur HbA1c

Glycémie moyenne

6%

1,2 g/l

7%

1,5 g/l

8%

1,8 g/l

9%

2,10 g/l

10 %

2,40 g/l

Lorsqu’une personne améliore son Hb1Ac de 1% :

  • Elle diminue de 14 % le risque d’infarctus.
  • Elle diminue de 37 % le risque de complications cardio-vasculaires.
  • Elle diminue de 43 % le risque d’amputation.

Les objectifs : selon la Haute Autorité de Santé (HAS)

Les objectifs sont déterminés soit par le médecin traitant, le diabétologue ou l’endocrinologue.

Conditions

Objectif   HbA1c

Type 2 traité par anti-diabétiques oraux

< 6,5 ou 7% selon traitements

Type 2 traité par insuline

< 7 %

Type 2 sujet âgé

> 8 %

Type 1

Entre 7 et 7,5 %

C) Des examens seront effectués pour rechercher la présence de glucose dans les urines

Un dépistage du diabète est conseillé :

  • Chez les personnes de plus de 45 ans
  • Chez les personnes en surpoids ou obèses surtout si l’embonpoint est abdominal
  • Chez les personnes à risques cardio-vasculaires élevés parce qu’elles fument, ont trop de cholestérol ou sont hypertendues.
  • Chez les femmes qui ont des antécédents de diabète gestationnel
  • Chez les personnes atteintes de maladies cardiaques ou ayant fait un AVC

Vous trouverez plus de réponses à vos questions sur le diabète dans mon livre électronique de 220 pages. A ne pas confondre avec mon guide gratuit

Pour obtenir plus d’informations sur ce livre, cliquez sur l’image ci dessous.

 

2 Comments
Show Buttons
Hide Buttons