Contrôler son diabète avec les médicaments

La prise de médicaments est la dernière étape après l’équilibrage de l’alimentation et l’activité physique »

Le diabète de type 1 est dû au fait que le pancréas ne produit plus d’insuline ; Dans ce cas on prescrit des médicaments (insuline) dès le départ.

Le diabète de type 2 est dû au fait que la glycémie dans le sang est élevée ; Dans ce cas on essaie d’abord de diminuer cette glycémie par un équilibre de l’alimentation ou par une adaptation de l’activité physique.

Si ces dernières démarches ne donnent pas satisfaction, on se dirige vers les médicaments.

Le traitement du diabète de type 1 par médicaments

En général, le traitement consiste :

  • En une thérapie par l’insuline
  • En une surveillance du taux de sucre sanguin

Tout cela en tenant compte de l’alimentation et des activités physiques.

La thérapie par insuline consiste en injection d’insuline par piqures.

L’insuline ne peut pas être absorbée par la bouche car elle se dégrade dans l’estomac

Ces injections sont effectuées en injection sous-cutanées soit avec une seringue ou un stylo injecteur soit avec une pompe à insuline.

L’insuline est une protéine fabriquée industriellement et qui se rapproche très fort de l’insuline fabriquée par le pancréas

Injection sous-cutanée signifie injection sous la peau ou elle sera absorbée dans la circulation sanguine.

seringue.jfif stylo-insuline.jpg pompe à insuline.png
Seringue Stylo injecteur Pompe à insuline

La personne diabétique de type 1 devra prendre de l’insuline toute sa vie.

Jusqu’à présent, il n’existe pas de traitement pour remplacer l’insuline.

Il existe des insulines à action rapide, à action intermédiaire et des insulines à action lente.

De même que l’on peut utiliser des mélanges pour obtenir un taux de glycémie régulier pendant une journée complète.

Le type d’insuline, les doses, le nombre et le moment des injections seront déterminées par le médecin.

La plupart des personnes avec le diabète de type 1 se font 3 ou 4 injections par jour ou utilisent une pompe à insuline.

Les pompes à insuline sont souvent préférées en place des nombreuses injections journalières.

Une pompe à insuline est un appareil composé d’un petit tube (cathéter) introduit sous la peau et fixé à une petite pompe (de la taille d’un téléavertisseur) qui contient de l’insuline. La pompe est programmée pour libérer une petite quantité d’insuline selon un horaire établi.

On parle de plus en plus d’un nouveau système appelé « pancréas artificiel »

Ce système est toujours en cours de développement.

Le pancréas artificiel n’est pas un organe greffé mais un système d’insulinothérapie qui couple plusieurs systèmes entre eux.

La dénomination internationale du système est : « système automatisé de délivrance d’insuline »

Pancréas artificiel

Le système comprend 3 composants :

Un capteur qui mesure en continu la teneur en sucre du sang

Une pompe à insuline externe

Un terminal qui reçoit les informations du capteur et qui régule le débit de la pompe à insuline

Ce système n’est pas full automatique car le patient doit encore intervenir dans certaines situations comme la prise d’aliments et la pratique du sport.

Le système avertit automatiquement le patient en cas d’hyper ou d’hypoglycémie.

Le traitement du diabète de type 2 par médicaments

Pour le type 2, le traitement consiste en :

  • Un régime alimentaire
  • D’avoir de l’activité physique régulière
  • De suivre scrupuleusement le traitement par médicaments
  • De surveiller régulièrement son taux de sucre dans le sang

La première étape de la prise en charge est le contrôle par une bonne nutrition.

80 % des diabétiques de type 2 sont en surpoids.

Une perte de poids de 5 à 10 % va entraîner une baisse du taux de sucre dans le sang et une diminution du risque de maladies cardiaques.

Si la nutrition et l’activité physique ne ramène pas la glycémie dans des valeurs normales, on passe à la phase prise de médicaments.

En général, cette prise de médicaments s’effectue par voie buccale à l’heure des repas.

Le planning de la prise de médicaments sera déterminé par le médecin.

Si la prise de médicaments par voie buccale ne donne pas satisfaction, la prise d’insuline par injection sera envisagée.

Une visite régulière (tous les 3 mois) chez son médecin traitant après prise de sang est recommandée pour que ce dernier puisse évaluer le résultat des différents traitements

Cela lui permettra de savoir également s’il y a présence d’effets secondaires et dans ce cas, adapter la médication.

Le traitement du diabète gestationnel par médicaments

Le diabète est appelé gestationnel lorsqu’il apparait pour la première fois pendant la grossesse.

Ce diabète représente un risque pour la mère et l’enfant et notamment

  • Pour l’enfant, un poids élevé à la naissance.
  • L’obligation d’accoucher par césarienne pour la maman
  • Un taux trop bas de sucre dans le sang pour le bébé après la naissance

Pour toutes ces raisons, les médecins vérifient la glycémie de la femme enceinte au 2ᵉ et 3ᵉ trimestre de la grossesse.

Le traitement consiste :

  • À suivre un plan alimentaire sain adapté à la grossesse
  • À pratiquer des exercices adaptés à la grossesse.
  • À contrôler régulièrement le taux de sucre dans le sang.

Si le traitement précédent n’est pas suffisant, l’emploi d’insuline sera envisagé.

Les valeurs de glycémie normales pendant la grossesse sont :

  • Moins de 90 mg/l mesuré le matin avant le premier repas
  • Moins de 126 mg/l mesuré 1 heure après avoir mangé
  • Moins de 108 mg/l mesuré 2 heures après avoir mangé

Votre médecin peut effectuer ou faire effectuer d’autres examens comme :

  • Des mesures de la glycémie lorsque vous êtes à jeun depuis au moins 8 heures
  • Des mesures de la concentration plasmatique de glucose effectuées au hasard
  • Des mesures de la glycémie provoquée par voie orale

On mesure votre taux de glycémie et on remesure le taux 2 heures

plus tard après avoir ingéré 75 g de glucides

  • Des mesures d’hémoglobine A1c (hémoglobine glycosylée ou Hb1A1c) qui indique votre taux moyen de sucre dans le sang durant les 3 derniers mois
  • Des analyses pour connaître le taux de cholestérol
  • Des mesures de la pression artérielle
  • Des analyses de la fonction rénale.

Les médicaments du diabète.

Le médicament employé dans le traitement du diabète de type 1 est l’insuline.

Il existe plusieurs types d’insuline suivant la durée d’action et l’effet immédiat ou retardé.

Plusieurs types d’insuline peuvent être associées pour améliorer la régularité du taux de sucre dans le sang au cours de la journée.

Temps d'action de l'insuline

Influence de l’insuline

Dans le diabète de type 2, les médicaments sont classés selon leur mode d’action :

  • Améliorer les effets de l’insuline produite par le corps
  • Améliorer la sécrétion d’insuline du pancréas
  • Ralentir l’absorption des glucides
  • Apporter de l’insuline

On peut classer ces médicaments en famille selon leur mode d’action :

  • La metformine famille des buganides aide l’insuline à agir au niveau des cellules et diminue la quantité de sucre que le foie libère dans le sang
  • Les sulfamides hypoglycémiants, les glinides, les gliptines augmentent la sécrétion d’insuline par le pancréas.
  • Les inhibiteurs des alpha-glucosidases intestinales ralentissent l’absorption des glucides alimentaires par l’intestin
  • Les glifozines favorisent l’excrétion du glucose par les reins via les urines
  • Les insulines

Les différents traitements : Efficacité, risque d’hypoglycémie, effets indésirables, conseils.

Tableau des antidiabétiques © Santé magazine

D’autres médicaments peuvent être prescrits pour diminuer ou prévenir les complications du diabète comme :

  • Les maladies cardio-vasculaires
  • L’hypertension artérielle
  • L’excès de cholestérol
  • , Etc.

Le tabac augmente le risque de la survenue d’un diabète.

Le risque de développer un diabète de type 2 est deux à trois fois plus important chez un fumeur que chez un non-fumeur. Ceci est proportionnel à la quantité de cigarettes fumées.

L’arrêt du tabac pendant 10 ans chez les hommes et pendant 5 ans chez les femmes ramène le risque de diabète sucré au niveau des non-fumeurs.

Un accompagnement peut être proposé aux fumeurs pour l’arrêt du tabac.

Tout comprendre sur le diabète

Pour en savoir plus sur le diabète, mon livre électronique COMPLET est disponible en cliquant sur le lien suivant :

https://yves-couset.systeme.io/9060046f

Show Buttons
Hide Buttons